364 vues

Une pathologie encore peu étudiée : le syndrome d’onfray (ou amnésie sélective de survie médiatique)

Attention ! cet article contient des gros mots veuillez le lire attentivement avant de décider si vous êtes capable de supporter.

Franck Lepage victime du syndrome destructeur !

Je suis tombé sur une vidéo qui m’a d’abord paru très intéressante. jusqu’à un certain point : ce type qui connait tout : marx, bégodeau, trotsky, deleuze, debord, mélenchon, macron etc. n’arrive plus à se rappeler le nom de Monsieur 1% … Il le dit : le problème c’est l’ue, la solution ça serait d’en sortir et le seul qui le propose je me souviens plus de son nom… c’est ballot… (en plus ça n’a pas vraiment l’air de le déranger qu’il n’y ait pas plus de gens qui pensent comme lui qu’il faut frexiter …)

Mais bon parfois on est obligé de citer un nom sinon ça va vraiment se voir qu’on enfume les gens. Dans ce cas tout est dans la manière : la victime du syndrome d’onfray va utiliser le mode dénigrant (le ton et l’expression sont alors importants) ou mieux la confusion avec d’autres personnages, si possibles mauvais dans leur domaine. Exemple :

– Tu sais le mec là qui dit des conneries,
– paco rabanne ?
– non, le comique…
– Roland Magdane ?
– Non, le guignol là, qui fait des sketches
– garcimore ?
– nan celui qui ressemble à patrick juvet
– Ah ! lepage
– oui c’est ça lepage

Ce cas imaginaire illustre les symptômes de la maladie : le sujet développe savamment une problématique et puis brutalement, arrivé à un stade de la réflexion, le cerveau reptilien prend le dessus et lance le signal d’alerte : on risque de sortir de l’eau et de passer du stade de poisson à celui de batracien. Et l’amnésie sélective apparait. Le dénonceur couillu des dérives de la société voit ses testicules transformés  en raisins secs… Et la peur de vivre à l’air libre le fait retourner dans l’eau tiède du marigot où il retrouve ses amis faux rebelles, éternels têtards qui ne connaitront jamais la métamorphose.
Autre victime présumée : Juan Branco

regardez là quand même depuis le début, ce gars n’est pas bête du tout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *