540 vues

Les illusions économiques de l’Union européenne

Cet article est une brève synthèse de la conférence donnée par Charles Henri Gallois à Marseille le 23 septembre 2018.

Un compte rendu détaillé est disponible.


Le dogme des européistes VS les faits

1) Les illusions économiques de l’Union Européenne

L’UE permet de réaliser des projets en France : L’UE impose la publicité de ce qu’elle choisit de financer dans les états qui la financent. À la France, qui lui verse 20 Milliards €, elle ne « donne » que 12 Milliards .

L’UE amène une convergence sociale et fiscale : L’UE est au contraire le règne de la concurrence sociale, et elle donne toujours la prime au moins disant social et fiscal, l’Irlande ou le Luxembourg pour l’évasion fiscale ou les pays de l’Est à main d’œuvre bon marché et à faible protection sociale pour les délocalisations.
Au niveau du transport routier par exemple, on est passé en 20 ans de 50% de la part de la France dans le marché européen à 10% en 2018.

L’État a encore des marges de manœuvre économiques : La notion de “service public”, dont l’objectif est “d’apporter le meilleur service, partout sur le territoire, à un moindre coût, à tous les usagers” (et non les clients) n’existe pas dans le droit européen. → Les entreprises chargées de la gestion de “services d’intérêt général” doivent être soumises aux règles des traités.

L’UE protège des marchés concurrents du reste du monde : « faire contrepoids aux USA »… Toutes les restrictions aux mouvements de capitaux et aux paiements entre les États membres et les pays tiers sont interdites ce qui mène aux délocalisations massives (industrie et textile) mais aussi au pillage de notre patrimoine.

2) Les illusions économiques de l’euro

L’Euro nous amène plus de croissance : La zone € a la plus faible croissance du monde développé, et dans l’UE la croissance dans les 9 pays hors zone € est supérieure de 15,7 points à celle des 19 pays dans la zone €. La BCE refuse de dévaluer l’euro et donc impose une dévaluation interne : baisser les prix, et donc les salaires !

L’Euro nous protège du chômage : La zone € est la zone du monde développé avec le plus fort taux de chômage. Au niveau de l’UE, ce taux est 4,2 points supérieur dans les pays de la zone € que dans les pays hors zone €.

L’Euro amène une gestion saine des finances publiques : Le TFUE impose l’emprunt sur les marchés, donc interdit celui-ci auprès des banques centrales (plus intéressant). D’où l’explosion de la dette et l’explosion du chômage.

Les peurs des conséquences d’une sortie de l’Euro : La peur pour empêcher tout changement ! Les prix des produits importés vont augmenter (en incitant donc à acheter français) mais l’augmentation des exportations (10 points de compétitivité) contribuera à créer de l’emploi. Une dépréciation du Franc ne fera pas baisser le pouvoir d’achat.
Et la dette n’augmentera pas puisque 1€ de dette deviendra 1 Franc de dette (accords internationaux)….

3) Les illusions économiques du libre-échange. « La mondialisation heureuse »

Le libre-échange apporte une prospérité mutuelle : Les effets de l’idéologie libre-échangiste ne se bornent pas au développement massif du sous-emploi. Ils se sont traduits également par un accroissement des inégalités, par une destruction progressive du tissu industriel français, par un déséquilibre de toute la société.

Déclaration de Viviane Reding, ex vice-présidente de la commission Barroso : “Les gens doivent se rendre compte du pouvoir qu’ils accordent au Parlement européen car c’est lui qui vote les lois qui seront appliquées dans chacun des Etats membres de l’UE. 75 à 80 % des lois nationales viennent de l’UE”.

Synthèse d’Annick Prin, adhérente UPR13

Compte rendu détaillé

3 commentaires sur “Les illusions économiques de l’Union européenne

  1. Jean Claude

    bon résumé ANNICK il n’y a rien à rajouter si ce n’est qu’on est mal barré (manif par ci, pétition par là, ras le bol général et rien n’y fait)
    ils n’attendent qu’une chose pour instaurer plus de !!!!!!!!!!! qu’on se révolte et là ils auront gagné je suis sceptique pour les années à venir
    bonne soirée a tous

  2. Elisabeth C

    Merci Annick, super résumé mais dans sa citation Reding est bien dans son rôle : celui de menteuse car le parlement européen n’a aucun pouvoir, ils ne sont que la courroie de transmission de la commission européenne qui elle à tous les pouvoirs. Mais par contre le parlement européen est envahi par les lobbyistes qui arrivent à obtenir par des parlementaires pro-européen de faire voter des lois qui avantagent leur commerce.

  3. Al Ajou

    Voici la vidéo de Reding dans laquelle elle dit que
    « il n’y a plus de politique intérieure nationale »
    http://youtu.be/FGzzZQof_eE?t=55

    reding s’inscrit dans la ligne juncker.
    citation juncker
    « Il ne peut y avoir de choix démocratiques contre les traités »

    Mais l’Angleterre, l’Italie et d’autres ont montré que Reding n’avait rien compris.

Laisser un commentaire