Une pathologie encore peu étudiée : le syndrome d’onfray (ou amnésie sélective de survie médiatique)

Attention ! cet article contient des gros mots veuillez le lire attentivement avant de décider si vous êtes capable de supporter.

Franck Lepage victime du syndrome destructeur !

Je suis tombé sur une vidéo qui m’a d’abord paru très intéressante. jusqu’à un certain point : ce type qui connait tout : marx, bégodeau, trotsky, deleuze, debord, mélenchon, macron etc. n’arrive plus à se rappeler le nom de Monsieur 1% … Lire la suite de « Une pathologie encore peu étudiée : le syndrome d’onfray (ou amnésie sélective de survie médiatique) »

Pourquoi l’UE c’est bien : la parole aux experts

A 30s un argument percutant de Jean Pierre Drunker

Publiée par Axel Mercier sur Jeudi 7 mai 2015

 

Soldes d’automne

L’Assemblée nationale a autorisé aujourd’hui la privatisation du groupe Aéroports de Paris (ADP) dans le cadre du projet de loi Pacte, au grand dam des oppositions qui ont dénoncé une atteinte au patrimoine national. Par 39 voix contre 7, les députés ont donné leur feu vert à l’État pour procéder à la vente au privé de tout ou partie des actifs qu’il détient dans ADP, soit 50,63% des parts représentant quelque 9,5 milliards d’euros. L’État était jusqu’alors tenu par la loi de conserver la majorité des parts du groupe aéroportuaire.

39 voix contre 7 ? ça fait 46 votants, faudrait voir à augmenter un peu leur salaire pour diminuer l’absenthéisme…

Le couple Macron-Trump

Les liens présidentiels Franco-Américains vus par les USA, avec un peu d’humour. Une petite vidéo sans prétention pour se relaxer.                                                                             PS, permettez moi d’ajouter cette petite remarque : les rires d’arrière-fond, mis en place pour évincer le ridicule des situations, ont depuis longtemps été également adoptés dans les sketchs télévisés français. Normal, « euro-américanisme oblige ».

 

 

 

Voyance

macron consulte une voyante pour connaitre son avenir:
– La voyante : « Vous êtes dans une longue voiture qui descend les champs élysées, l’escorte a du mal à se frayer un chemin dans la foule en liesse, les cris de joie fusent de partout ; la joie se lit sur tous les visages »
– Macron : « Et quelle est ma réaction »
– La voyante : « je ne peux pas voir : le cercueil est fermé »