225 vues

A propos de la gréve du 05/12

J’ai la faiblesse de croire que si cette date a été choisie par un certain nombre de dirigeants syndicaux au plus haut niveau, c’est précisément pour se donner toutes les probabilités qu’elle n’ai aucun lendemain et que la reconduction annoncée soit un flop, un de plus, même si par ailleurs cette gréve a de bonne chances d’être massivement suivie. La prochaine sera sans doute pour le mois de mars de l’année prochaine, et ainsi de suite jusqu’en 2022….
Ainsi Macron peut dire un grand merci à toute cette camarilla syndicale liée à la CSL et qui n’ose même pas désigner la responsabilité supérieure de l’UE, même si cela ne dédouane en aucun cas Macron, dans toute la casse du système social français. Il y a bien un jeu de rôle entre Macron et ces dirigeants qui font semblant d’être indignés, et le scénario est écrit d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *