Réunion permanence à Marseille samedi 23 juin nouveau local

Réunion à Marseille le samedi 23 juin de 17H à 19H au restaurant Hippopotamus 33, quai des Belges, dans la salle du haut.


Pique Nique du 3 juin 2018

Comme chaque année, l’UPR des Bouches du Rhône a organisé son pique nique printanier. Malgré quelques averses, mais bien protégés par un grand cèdre, nous avons passé un bon moment de convivialité au parc Saint Mitre d’Aix en Provence.

Nous étions environ une trentaine de personnes de midi à la fin de l’après midi. Après un repas copieux, nous eûmes droit à deux exposés de deux adhérents sur l’économie et les perturbateurs endocriniens.


 

 

 

 

UPR et francophonie

L’UPR est connu jusque dans l’île de Madagascar …


Manifestation du 1er mai 2018 à Paris

Les adhérents des Bouches du Rhône à Paris pour la manifestation du 1er mai qui a réuni près de 3500 UPRiens.


 

L’ami américain

Révélation sur cette guerre secrète, qui dure depuis trois décennies, et que les Etats-Unis ont menée contre la France, notamment contre Charles de Gaulle. Les hostilités ont commencé dès 1940, lorsque Washington a préféré Pétain, Darlan ou Giraud à De Gaulle. L’explication réside dans le fait que le fondateur de la Ve République estimait qu’amitié ne devait pas rimer avec vassalité.


Disponible chez Gibert, commande en ligne, retrait gratuit en magasin

Pourquoi de Gaulle refusa-t-il, en 1964, de présider les commémorations du vingtième anniversaire du débarquement allié en Normandie ? Parce qu’il se souvenait que, sans sa volonté farouche de faire échec aux plans de Roosevelt, la France ruinée de 1944 n’aurait pas été traitée autrement que l’Allemagne vaincue, privée d’une fraction de son territoire et placée sous administration militaire américaine. Pis, c’est sur une partie des élites de Vichy que, durant tout le confit, la Maison-Blanche avait misé pour barrer la route à l’homme du 18-Juin.

Grâce aux archives déclassifiées, mais aussi à des témoignages inexploités, il est désormais possible de raconter pour la première fois cette « guerre de trente ans » qui, de 1940 à 1969, opposa le Connétable de la France libre à la volonté de puissance des Etats-Unis. Alors que, aux instants les plus cruciaux de la guerre froide, le soutien du Général resta toujours acquis à Washington, le Département d’Etat et la CIA ont beaucoup tenté pour l’éliminer de la scène internationale. Du financement du FLN algérien au concours prêté à l’OAS, de l’espionnage nucléaire à la corruption d’une partie de la classe politique française, en passant par l’enrôlement d’Hollywood dans la croisade antigaulliste, Eric Branca raconte avec verve l’histoire secrète et inédite d’un conflit rendu d’une brûlante actualité par l’élection de Donald Trump.

Manifestation du 22 Mars

 

L’UPR 13 a participé à la manifestation du 22 mars 2018 pour la défense du service public. 35 militants ont défilé avec la bannière FREXIT et des affiches sur les traités européens.

 

Bon accueil des autres manifestants à l’exception de militants (ou prétendus l’être) du syndicat SUD qui ont voulu nous empêcher de défiler en nous traitant de fachos. Manque de chance pour eux nous étions plus nombreux et nous avons donc pu avancer. Ils ont toutefois réussi à nous bloquer plus loin après avoir rameuté d’autres de leur complices. Après un face à face sur le cours Lieutaud pendant un bon moment et l’heure de la fin de la manif étant arrivée, comme ce sont toujours les plus intelligents qui font la meilleure action, nous sommes partis déjeuner, les laissant à leur extrémisme juvénile.

En conclusion, pour une première participation de l’UPR13 à une manifestation, le bilan est tout à fait positif. Un super bravo à tous, Farid et Jean-Claude extra dans leur volonté d’avancer, Miranda pour son énergie et ses slogans et tous les autres (désolé pour les, au moins, 32 autres que je ne cite pas) qui ont donné aux spectateurs de la manifestation l’image de notre mouvement; courageux, volontaire et déterminé.

Quelques photos, cliquez pour ouvrir le diaporama.